Un chantier solidaire pour les élèves du lycée Sainte-Marie

« On a appris à poser des éléments de coffrage, à couler du béton, à lisser », souffle Aurélien, 16 ans, en seconde bac pro travaux publics au lycée Sainte-Marie de Bagnols-sur-Cèze. Avec ses camarades de classe, depuis lundi, il intervient sur la descente handicap située à côté du port privé de l’Ardoise. Les 16 élèves et les deux enseignants qui les encadrent, construisent un mur de soutènement de 120 mètres, le long de cette passerelle.

« Au lycée, on a une association avec laquelle on effectue des sorties en bateau pour les personnes handicapées, raconte l’enseignant en génie civil, Nicolas Mouturat. C’est l’association qui a créé cette passerelle il y a trois ans. Depuis, chaque année, les élèves de bac pro interviennent dessus. »

Pour ce chantier, les lycéens réalisent un mur en béton armé pour éviter que le talus tombe sur le chemin. « Pour valider leur diplôme, ils doivent savoir poser un coffrage, un ferraillage et couler du béton. Ils seront amenés à travailler sur des ouvrages d’art comme des ponts, des murs antibruit… », précise Nicolas Mouturat.

Une façon pour eux d’apprendre le métier sur le terrain. « Ils doivent respecter les consignes de sécurité, apprendre à travailler en équipe », ajoute Jean-Pierre Plus, enseignant également. « Pour nous c’est mieux que d’être à l’école », confient Aurélien et son camarade Paul.